Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 16:55

Le taichi en pratique

 

Il existe plusieurs styles de taichi et plusieurs variations à l’intérieur de chacun d’eux. Certaines écoles visent surtout la prise de conscience de soi par une approche intérieure, tandis que d’autres favorisent les techniques de combat.

 

La plupart des écoles ont toutefois abandonné leur intention martiale au profit du développement de la souplesse et de l'éveil du Qi.

 

 

 

Le nombre de mouvements dans un enchaînement complet varie de 8 à 108, 108 qui correspond à la forme originale du taichi. Il est cependant plutôt rare de trouver des maîtres qui enseignent selon les règles anciennes. La plupart ont réduit le nombre de figures afin de rendre l’entraînement plus accessible.

Les formes 8 et 16 mouvements sont des enchainements mise au point en occident

Les autres sont d'origine chinoise. La forme 24 dite "de Pekin" fut mise au point à la demande de Mao Zedong afin d'uniformiser et de limiter la pratique.

La forme 32 est un melange de style.

Les formes 42 et 48 ont été mises au point pour la compétition

Et la 108 est la forme traditionnelle

Aucun organisme officiel ne réglemente l’enseignement du taichi en Occident. Bien qu’il existe des fédérations et associations qui veillent à transmettre l’enseignement des différents styles selon les règles de la tradition, de nouvelles techniques adaptées à la modernité continuent d’émerger.

Les principaux styles

En Chine, on reconnaît 5 grandes écoles.

L’école Chen. Cette école, qui est la plus proche des techniques de défense traditionnelles, est très présente en Chine, contrairement à l’Occident où elle est encore méconnue. Elle a été fondée au début du XVIIe siècle par Chen Wan Ting, un militaire. Les mouvements combinent une force explosive qui vient de l’intérieur et qui rappelle le tonnerre, à un style extrêmement fluide, souple et mouvant.

L’école Yang. Elle est issue de l’école Chen et est la plus populaire en Occident. Son créateur Yang Lu Chan (1789-1872) a mis au point des mouvements beaucoup plus amples que ceux de l’école Chen.

L’école Wu. Elle est également peu connue en Occident. Wu Jian Quan (1870-1942), son créateur, a enseigné la technique à l’École militaire, puis à la Grande école d’éducation physique de Pékin. Son programme d’entraînement comporte des mouvements plus serrés et nécessite d’adopter un angle oblique tandis que les styles Chen et Yang se pratiquent le tronc droit.

 

L'école Sun . Il est appelé également huo pu chia (« charpente aux pas vifs »).Le style Sun a été créé par Sun Lutang, l'un des plus grands maîtres d'arts martiaux taoïste chinois. Explosifs et ronds, ouverts puis fermés, les gestes sont souples mais très peu exteriorisés car c'est la maîtrise de l'énergie interne qui prime dans cette discipline. Le Taiji de Sun nécessite de comprendre les concepts fondamentaux du Tao.

 

l'école Wu Hao  ,        créé au XIXe siècle et nommé d'après son fondateur Wu Yu Hsiang.Ce style fut enseigné ensuite par son neveu Li I-yu, puis son petit-neveu Hao Wei Chen  (1842-1920), raison pour laquelle il est souvent dénommé « style Wu/Hao ». Il se caractérise par de petits mouvements subtils, fortement axés sur l'équilibre. La main ne va jamais plus loin que le pied. Il est moins pratiqué de nos jours par rapport aux autres styles.

commentaires

bijoux 06/02/2015 10:10

Merci pour l'article intéressant.

Présentation

  • : Association TianTangLong
  • Association TianTangLong
  • : Ce blog s'adresse à toutes celles et tous ceux qui aiment ou souhaitent découvrir les arts énergétiques comme le "Taichi" et le "Qigong" d'une autre façon
  • Contact

Pensées et maximes Taoïstes

"DÉCLINANT LES HONNEURS DANS L'INACTION, ON A L'ÂME EN PAIX. DANS LE SILENCE PUR, LE DIVIN ME PARLE ET APPARAÎT. ". Shangqing Huangting Neijing Jing, texte sacré du taoïsme religieux (VIII e siècle

Liste D'articles