Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 10:32

Pour continuer d'approfondir notre connaissance de ces principes symboliques mais quand

même bien réels dans la logique, je vous propose tout d'abord de relire l'article précédant :

"la théorie des cinq éléments"

 

Mais revenons quand même sur certains principes, et tout d'abord le bois.

 

Nota : Certains passages sont compréhensibles en termes d'activités problématiques ou

naturelles et non de créations pures. L'emploi du verbe engendrer peut semer le doute

  (  Ex: Dans le passage ci-dessous "l'acide implique ou engendre le foie qui est lié aux muscles

     et aux tendons",  Une mauvaise élimination de l'acide urique provoque une perturbation de l'activité

hépatique (le foie) qui peut engendrer des tendinites ou problèmes musculaires.

Les cellules du foie n'ont alors pas un fonctionnement habituel et ne peuvent remplir leur rôle

de détoxification. Les déchets non éliminés ainsi que le désordre métabolique qui se produit vont avoir

un impact sur les tendons.

Allez ! Je vous laisse le soin d'interpréter le reste.


LE BOIS   Bois.jpg

Élément ou mouvement, il représente la force naissante, la croissance, le départ. il est donc un mouvement

Yang ( principe qui va du centre vers l'extérieur, le haut ).

 

L'Est engendre le vent, le vent engendre le bois, le bois engendre l'acide et l'acide implique le foie est lié aux muscles

et aux tendons, les muscles engendre le coeur, le foie est responsable des yeux.

 

Dans les cieux, il est obscurité mystérieuse de la vie. Dans l'homme il est le Tao (la voie, le chemin).

Sur terre il est transformation, la transformation donne les cinq saveurs.

Le Tao engendre la sagesse. L'obscurité mystérieuse engendre le Shen (esprit), le Shen

dans les cieux est vent, sur terre il est bois.

Dans le corps il est muscles, dans les organes il est le foie. Dans les couleurs il est verdâtre.

Dans les sons il est cri. Dans les réactions il est saisissement. Dans les orifices il est les yeux.

Dans les saveurs il est acide.Dans les émotions il est colère.

La colère endommage le foie, la tristesse atténue la colère. Le vent endommage les muscles et tendons,

la sécheresse atténue le vent interne. L'acide nuit aux muscles et le piquant domine l'acide.

 


 
LE FEU   Feu.jpg
Le mouvement Feu représente la force à son apogée, la force d’animation à son maximum, le yang

à son point culminant. Le feu monte.

 

Le Sud engendre la chaleur, la chaleur engendre le feu, le feu engendre l'amer et l'amer affecte le coeur.

Le coeur engendre le sang, le sang engendre la rate, et le coeur est responsable de la langue.

 

Dans les cieux il est chaleur, sur terre il est le feu. Dans l'homme il est fertilité et force.

Dans le corps il est vaisseaux, dans les organes il est le coeur, dans les couleurs il est le rouge.

Dans les sons il est rires. Dans les gestes il est inquiètude. Dans les saveurs il est amer et dans les

émotions il est joie.

L'excès de joie et exitation endommage le coeur, la peur atténue la joie. la chaleur endommage le Qi (énergie)

Le froid atténue la chaleur, l'amer endommage le Qi du coeur, le salé atténue l'amer.

 

 

 

LA TERRE   terre.jpg

Le Mouvement Terre, représente le support, le milieu fécond qui reçoit la chaleur et la pluie : le Feu et l'Eau. C'est le plan de référence duquel émerge le Bois et dont s'échappe le Feu, où s'enfonce le Métal et à l'intérieur duquel coule l'Eau. La Terre est à la fois Yin et Yang puisqu'elle reçoit et qu'elle produit. La Terre permet de semer, de faire pousser et de récolter.


Le centre engendre l'humidité, l'humidité engendre la terre.

La terre engendre le doux(sucré, le doux engendre la rate. La rate engendre les muscles,

et les muscles engendrent les poumons. La rate est liée à la bouche (mastication).

 

Aux cieux, il est humidité, sur terre il est terre. Dans le corps il est muscles, dans les organes il est rate.

Dans les couleurs il est jaune, dans les sons il est chant, et dans les gestes il est éructations.

Dans les orifices il est  bouche, dans les saveurs il est doux.

Dans les émotions il est réminiscence, ressassement, trop de pensée nuit à la rate.

La colère atténue la réminiscence. L'humidité endommage les muscles, le vent atténu l'humidité

Le doux endommage les muscles, l'acide atténue le doux

 

 

 

LE MÉTAL    metal.jpg

Le mouvement Métal représente la condensation la concentration de la force, le retour vers

les profondeurs, vers l'apaisement. C’est le yang qui décroit.

 

L'Ouest engendre la secheresse, la sécheresse engendre le métal.

Le métal engendre le piquant, et le piquant engendre les poumons. Les poumons

engendre la peau et les poils, la peau et les poils engendre les reins. Les poumons sont

responsable du nez.

Aux cieux il est secheresse, sur terre il est métal. Dans le corps il est peau et poils,

dans les organes il est poumons. Dans les couleurs il est blanc, dans les gsetes il est toux,

et dans les orifices il est nez. Dans les saveurs il est piquant. Dans les émotions il est anxiété;

L'anxiété endommage les poumons, la joie atténue l'anxiété. La chaleur endommage la peau et

les poils, le froid atténue la chaleur. Le piquant endommage la peau et les poils, l'amer atténue

le piquant.

 

 

 

L'EAU   eau.jpg

Le mouvement Eau représente la passivité, la gestation d’un nouveau cycle

 

Le nord engendre le froid, le froid engendre l'eau. L'eau engendre le salé, et le salé engendre les reins

Trop de sel nuit aux reins. les reins engendre les os et la moelle, la moelle engendre le foie,

les reins sont responsables des oreilles.

Aux cieux il est froid, sur terre il est eau. dans le corps il est os et moelle, dans les organes il est reins.

Dans les couleurs il est noir (je préfere bleu nuit). Dans les sons il est gémissements.

Dans les gestes il est tremblement. Dans les orifices il est oreilles, dans les saveurs il est salé.

Dans les émotions il est peur.

La peur endommage les reins, la réminiscence atténue la peur. Le froid endommage le sang,

la sécheresse atténue le froid. Le salé endommage le sang, le doux atténue le salé.

 

Et voila pour l'essentiel de ce paragraphe tiré de connaissances personnelles, de recherches

et du " Su Wen " (Classique de médecine interne de l'Empereur jaune Huang Di).

 

Certaines relations sont de prime abord un peu compliquées mais je vous laisse un peu le

loisir de  reflexions. Toutefois si vous butez un peu n'hésitez pas à demander de l'aide !

 


Allez ! un p'tit coup de main quand même  pour les saveurs

 

La saveur acide

  • Retient et rassemble (évite les échappements anormaux d'énergie ou de substances : sueur, sperme, liquides, selles, urines, sang, etc.). Les aliments de saveur acide sont souvent utilisés pour aider à arrêter les diarrhées, la transpiration incessante, les leucorrhées, les hémorragies, les toux incessantes, lorsque ces troubles sont provoqués par une déficience de l'organisme.
  • Engendre les liquides (notamment en association avec la saveur douce, elle traite ainsi la soif).
  • Nourrit le foie et ses correspondances : vésicule biliaire, yeux, ongles, tendons…

 

 

La saveur amère

  • Draine vers le bas, fait descendre l'énergie en excès, les facteurs pathogènes, la chaleur.
  • Draine le feu (une méthode pour éliminer les phénomènes de type chaleur). Ce que nous appelons chaleur en médecine chinoise est souvent une hyperactivité physiologique ou pathologique, qui entraîne par exemple : teint rouge, inflammations oculaires, aphtes, éruptions cutanées, constipation avec selles sèches, cystites, soif, urines foncées et peu abondantes, etc. L'insomnie, l'agitation, l'irritabilité et la tendance à se mettre facilement en colère peuvent également être des manifestations de chaleur dans l'organisme.
  • Assèche l'humidité (froid ou chaleur). Elle permet donc d'éliminer l'excès d'humidité dans le corps.
  • Nourrit le cœur et ses correspondances : intestin grêle, langue, vaisseaux, visage…

 

La saveur douce

  • Nourrit, tonifie (Qi, sang, Yin, Yang).
  • Relâche les contractures, les tensions (« antispasmodique »).
  • Anti stress
  • Soulage les douleurs, comme le fait par exemple le sucre de canne dans le cas de douleurs abdominales ou de douleurs des règles.
  • Harmonise l'effet des autres saveurs.
  • Nourrit la rate et ses correspondances : estomac, bouche, chairs (muscles), lèvres…

 

La saveur piquante

  • Disperse et fait transpirer (agit surtout sur l'énergie du poumon, l'énergie défensive, la surface du corps).
  • Fait circuler (énergie, sang, liquides… les stagnations internes).
  • Humidifie (notamment les reins en stimulant la source supérieure des liquides).
  • Nourrit le poumon et ses correspondances : gros intestin, nez, peau, poils…

 

 

La saveur salée

  • Ramollit ce qui est dur et disperse les indurations. elle a la propriété de ramollir ce qui est anormalement dur comme les kystes, nodosités, goitres, lipomes. Un exemple en est l'action de certaines algues pour aider à traiter le goitre.
  • Fait descendre, purge en abaissant. Par exemple, l'eau salée a une action intéressante en cas de constipation, car elle ramollit les selles et favorise leur évacuation en les faisant descendre.
  • Nourrit les reins et ses correspondances : vessie, oreilles, os, cheveux…

 

 

 

 

  A suivre: nos  liens personnels avec ces éléments.
  



Published by Philippe - dans Principes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ce blog s'adresse à toutes celles et tous ceux qui aiment ou souhaitent découvrir les arts énergétiques comme le "Taichi" et le "Qigong" d'une autre façon
  • Contact

Pensées et maximes Taoïstes

"DÉCLINANT LES HONNEURS DANS L'INACTION, ON A L'ÂME EN PAIX. DANS LE SILENCE PUR, LE DIVIN ME PARLE ET APPARAÎT. ". Shangqing Huangting Neijing Jing, texte sacré du taoïsme religieux (VIII e siècle